Arrêt maladie : le gouvernement renonce au 4e jour de carence dans le privé

Le 4ème jour de carence, annoncé lors du projet de loi sur la Sécurité Sociale, devait rapporter 200 millions d’euros. Suite à cette mesure, les entreprises se sont plaintes d’un surcroît de charge trop important.

En effet, dans le privé, ces jours de carence sont le plus souvent pris en charge par les entreprises. Selon le premier ministre François Fillon, cette mesure devra être remplacée pour respecter la limitation de progression des dépenses de l’assurance maladie à 2,5% et conserver l’économie des 200 millions d’euros.

Néanmoins, l’instauration d’un jour de carence pour les salariés du public est toujours d’actualité avec à la clé une économie de 120 millions d’euros.

Actuellement ce délai est de trois jours, et il est souvent pris en charge par l’employeur ou par la mutuelle santé dont bénéficient les salariés.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.