Qu’est-ce que la consoude sauvage et comment la reconnaître ?

par jodeoli

Certaines plantes sauvages représentent, en raison de leurs utilités, des trésors inestimables de la nature. La consoude est l’une d’entre elles. Beaucoup de personnes s’essaient à la cueillette de cette plante afin de profiter de ses bienfaits. Avant de se lancer, il faut toutefois s’assurer d’être capable de différencier la consoude des autres végétaux qui peuvent lui ressembler. Comment reconnaître la consoude et quelles sont ses vertus ?

Quels sont les caractéristiques et atouts de la consoude ?

La consoude encore appelée, grande consoude ou consoude officinale est une plante herbacée vivace du genre Symphytum de la famille des Boraginacées (bourrache, myosotis). On l’appelle communément langue de vache à cause de sa texture et de la forme de ses feuilles.

Cette plante pousse principalement en terre humide. Il en existe différentes espèces et variétés. Certains l’appellent aussi consoude de Russie, non parce que c’est son pays d’origine. Il s’agit juste d’une appellation populaire utilisée pour de nombreuses variétés.

La consoude est utilisée pour diverses raisons, notamment :

  • Au jardin
  • En médecine
  • En cuisine.

Au jardin,  les racines profondes des consoudes permettent à cette plante de rendre le sol riche en minéraux et oligo-éléments favorables au développement des végétaux.

Il est donc possible d’en planter dans votre jardin, votre potager ou autour des arbres fruitiers en guise d’engrais, ou juste pour la décoration extérieure de la maison.

C’est souvent la culture de la bocking 14 qui est recommandée pour la fertilisation. C’est une variété qui ne fait pas de graines donc n’envahit pas votre sol. Enfin, la feuille de consoude est le constituant principal d’un puissant compost : le purin de consoude.

En médecine, la consoude sauvage est utilisée depuis l’antiquité comme un remède pour cicatriser les plaies et ressouder les os cassés. On peut également y faire appel en cas de diarrhée, mais aussi pour lutter contre l’acné ou pour soulager les douleurs articulaires et musculaires.

En cuisine, les feuilles et les racines de la consoude sont comestibles. On classe souvent cette plante parmi les légumes oubliés. Sa feuille est riche en protéines, en vitamines B12 en potassium et en silice. Cependant, une consommation quotidienne et prolongée peut être nocive pour votre foie.

Avec tous les atouts qu’offrent les consoudes, il est normal de vouloir en cueillir, prélever des boutures ou des graines pour la faire pousser dans votre maison. Étant donné qu’elle pousse à l’état sauvage, vous pourrez vous-même effectuer le prélèvement dans la nature. À condition de ne pas la confondre avec une autre plante.

Comment identifier et reconnaître une plante de consoude ?

Comment identifier et reconnaître une plante de consoude ?

Vous trouverez les consoudes sauvages souvent dans les fossés, les bois des vallées, les prairies ou au bord des cours d’eau, car elle aime la terre humide. Sa floraison se produit de mai à juillet.

La consoude peut être reconnue grâce à ses larges et grandes feuilles longuement pétiolées et ses grappes de fleurs. Les feuilles et les tiges sont couvertes de petits poils raides qui donnent au toucher une sensation de joue mal rasée. Sa taille varie entre 20 cm et 1 m 40, ça dépend du milieu où elle pousse.

Les grappes de fleurs sont recourbées vers le sol. Les pétales ont la forme de petites clochettes avec cinq dents retournées vers l’extérieur et peuvent être de couleur pourpre, jaunâtre ou blanchâtre.

Lorsque vous froissez les feuilles, une odeur de concombre s’en dégage. De cette manière, vous pouvez être sûr qu’il s’agit effectivement de la consoude. Vous pouvez vous munir d’une photo pour avoir une meilleure idée de l’aspect de la plante.

Attention à ne pas confondre la consoude avec d’autres plantes comme la digitale pourpre qui est mortellement dangereuse. C’est en effet une erreur qui arrive souvent car, ces plantes, même si ne poussent pas dans les mêmes milieux, sont très semblables au visuel.

Cependant, la feuille de la plante digitale est moins pointue et surtout, elle ne dégage pas une odeur de concombre.

Si vous êtes sûr qu’il s’agit bien de la consoude, il n’y a plus qu’à la prélever. Vous pouvez la cueillir pour une utilisation directe, pour faire des boutures, pour obtenir de nouveaux plants de décoration,  ou encore pour prélever des graines afin de réaliser une nouvelle culture.

Articles similaires

Rate this post

Laissez un commentaire